Un jeu de société de l’imaginaire

Dramakosmos est un jeu de société pour 3 à 5 joueurs. Le but est pour chaque joueur de parvenir à réaliser 2 situations tiré au hasard en début de jeu, au sein d’une histoire collective à tous les joueurs.

Préparation du jeu

Chaque joueur tire deux cartes parmi les « 36 situations dramatiques[1] ». A partir de ses 2 situations, chacun cherche quel film, roman, pièce de théâtre biographie ou conte, pourra permettre de les intégrer

Chacun présente ensuite son choix aux autres en en donnant le synopsis On procède alors à un vote ordonné pour choisir l’histoire commune parmi celles proposées.

Puis les joueurs se mettent d’accord sur l’identité des personnages principaux de l’histoire. Attention, il faut autant de personnages principaux que de joueurs.

Ensuite les joueurs définissent ensemble les personnages secondaires, leur nombre est libre.

Les joueurs décident ensemble des figurants de départ. Leur nombre est libre et peut évoluer au cours de la partie.

Les joueurs se mettent d’accord sur le lieu précis de l’ensemble de l’action.

Les moyens

Voici les différents moyens dont dispose chaque joueur pour faire évoluer l’histoire d’acte en acte jusqu’à l’épilogue :

Le dramataunote : fiche individuelle à chaque joueur, permettant de voler la parole au narrateur du moment. Elle est associée à un Deck de carte de rapt.

La fiche du personnage principal

Les fiches des personnages secondaire ou figurants du pot commun.

Les cartes Somewhere-Sometime que celui qui va prendre la parole doit tirer, et défausser après utilisation.

Il est possible de faire de même avec une carte rumeur. Contrairement aux cartes Somewhere-Sometime, les cartes Rumeur ne sont pas obligatoires (sauf pour un rapt).

Les cartes Shakespeare. Ce sont des atouts distribués en début de partie (2 par joueurs) et utilisable à tout moment. Elles sont défaussées après utilisation.

Le jeu peut commencer



[1] Les « 36 situation dramatiques » ont été définies par Georges Polti, écrivain français né, le 15 décembre 1867, à Providence, aux États-Unis, auteur de plusieurs ouvrages sur le théâtre comme l'Art d'inventer des personnages. Ce sont des situations type reprenant toutes celles possibles dans une œuvre de fiction.